5 choses simples à mettre en place pour conserver ta motivation

Pour les plus pressés, un résumé se trouve à la fin de l’article.

Ça y est, tu as commencé l’anglais ou une autre langue il y a quelques semaines ou mois. Tu es plein de motivation et rien ne peut venir perturber ton apprentissage. Rien ? Il est fort probablement qu’à un moment ou un autre, tu passes par une baisse de motivation. De trois sessions de révision de tes flash cards par jour, tu commenceras à n’en faire plus qu’une, puis à sauter un jour ou deux. Cette série que tu aimais tant regarder, commence à te lasser et tu as envie d’arrêter… Pas de panique, il existe de nombreuses astuces pour te remotiver en cas de baisse. En voici 5 :

Photo par Paul Bence

Change ton apprentissage

Parfois étudier une langue peut devenir un peu monotone et routinier. Il y a des personnes à qui ça convient très bien, qui ont assez de discipline pour pouvoir tenir avec la même routine et que même cela rassure. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Il suffit juste de changer un petit quelque chose dans son apprentissage pour que la motivation remonte en flèche. Si tu en as marre de regarder cette série, et bien… arrête. Tout simplement et remplace le temps que tu consacrais à cette activité par une autre qui te motivera davantage, comme communiquer avec un natif par exemple. Tu pourras toujours la reprendre plus tard si tu en as envie.

Changer d’activité peut aussi te permettre de passer un palier dans l’apprentissage. Il y a toujours un moment de stagnation et ne plus noter de progrès peut entraîner une baisse de motivation. Varier les activités peut te permettre de prendre la langue sous un autre angle et de progresser de nouveau. Si tu fais partie de ces personnes qui continuent de regarder un film ou une série ou qui veulent finir une formation ou un livre juste parce qu’ils ont commencé, alors dépêche-toi de finir pour changer d’activité. Une baisse de motivation (même si tu n’arrêtes pas l’activité mais que tu l’as fait à contre cœur) est néfaste pour l’apprentissage. Il faut toujours prendre du plaisir lorsqu’on fait une activité. Ce qui nous amène à notre deuxième point :

Photo par Neticola

Fais une activité plaisir

Choisis une activité qui te plaît. Pas la peine de regarder des séries si tu n’aimes pas ça juste parce que tout le monde t’a dit que regarder des séries est bon pour l’apprentissage d’une langue. Apprends à te connaitre et tu pourras savoir ce que tu aimes. Apprendre une langue peut se faire à travers de nombreux moyens (musique, film, voyage, cuisine, sport, etc.). Il n’y a pas une bonne méthode universelle. Il faut varier les activités et que cela reste un plaisir.

Le plaisir maintient la motivation. Fais ce que tu aimes faire dans la langue que tu apprends et les progrès viendront. Bien sûr, il faudra sûrement que tu fasses des activités qui ne te plairont pas forcément (étudier la grammaire, apprendre des flash cards). Certaines étapes sont importantes, voire obligatoires, dans l’apprentissage d’une langue. La meilleure façon de les rendre agréable et motivante est de te lancer des défis. Ce qui nous amène à notre troisième point :

Photo par Piotr

Lance-toi des défis

Quand j’ai commencé à apprendre mes flash cards en anglais, j’étais très motivée. Je révisais plusieurs fois par jour. J’apprenais de nouveaux mots tous les jours. Je voyais des progrès et j’étais à fond. Mais avec le temps, la routine de l’apprentissage m’a un peu ennuyée et j’étais prête à lâcher… Alors, je me suis lancée des défis. Apprendre tant de cartes par jour. Me fixer un niveau élevé de cartes à connaître rapidement. Trouver des astuces pour retenir mes cartes plus vite et les fixer dans ma mémoire à long terme. Tu peux te lancer des challenges sur à peu près toutes les activités. Certaines applications pour apprendre du vocabulaire ont d’ailleurs mis cela en place à travers la gamification de leur application. Tu dois gagner des bonus, des trophées…

Tu peux même combiner des activités pour te challenger à plusieurs niveaux. Si tu cours, tu peux choisir un ou plusieurs podcasts dans la langue que tu apprends et n’arrêter de courir que lorsque tu auras fini les épisodes. Ou regarder une série et te lancer le défi d’avoir fini de repasser ton linge avant la fin de l’épisode (Repasser n’est pas ce que j’appellerai une activité plaisir mais parfois, il faut bien s’y « coller » alors le faire pendant une autre activité agréable (regarder la télé par exemple) et dans la langue que tu apprends (pour progresser en même temps) est un bon moyen de se challenger et d’atteindre tes objectifs tout en gagnant du temps). Tu peux aussi lancer une compétition amicale avec un ami ou un partenaire linguistique. Ce qui nous amène à notre quatrième point :

Photo par Imagens Portal SESCSP

Trouve un partenaire motivé

Le sport c’est bon pour la santé. Il faut en pratiquer et même si j’aime ça (si, si, c’est vrai, ça dépend de l’activité), c’est parfois un peu dur de m’y mettre et surtout de m’y tenir. Mon conjoint lui aime beaucoup le sport et quand il commence, c’est dur de l’arrêter. Donc, parfois, je lui demande de faire du sport avec moi. Et lui me pousse à en faire toujours plus et me motive. « Allez, encore une série d’abdo et une autre et une autre » « Je sais qu’on avait dit qu’on ne courrait que 30min mais tu as l’air d’en avoir encore sous le pied, alors on continue » « Allez, on accélère maintenant ». Il arrive même qu’on se donne des challenges.

C’était beaucoup plus motivant pour moi d’aller au fitness avec mes amis que seule. Déjà, ils comptaient sur moi et c’était toujours plus sympa de se retrouver que de souffrir seule pendant une séance abdo-fessier. Pour les langues, c’est pareil. Tu peux discuter avec quelqu’un qui apprend une langue (la même que toi ou non) et partager vos astuces, vos doutes, vos progrès. Tu te sens moins seul et quand tu as une baisse de motivation, l’autre personne peut te rebooster. Et tu peux faire de même quand à son tour, il est moins motivé. C’est important de se soutenir et de partager. Ce qui nous amène à notre cinquième point :

Photo par Ruminatrix

Fais une annonce publique

Partage tes objectifs dans un endroit public. Tu peux le faire dans un blog, un forum, sur facebook ou un autre réseau social. L’engagement publique te force à rester motivé car abandonner seul dans son coin ne te met pas autant la pression que d’ « échouer » en public. Les gens vont te demander de rendre des comptes. Ils vont te pousser à continuer et toi, tu n’auras pas eu envie de t’engager publiquement pour rien. Donc, tu n’as pas le choix et tu continues.

En fait, une fois l’annonce faite, ça te demandera moins d’énergie d’atteindre tes objectifs que de devoir te justifier sur pourquoi tu arrêtes de faire ce que tu avais dit. Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de l’engagement publique. Et quand tu auras une baisse de motivation, tu pourras également revenir à ce que tu avais noté et te rappeler ton objectif de départ pour te remotiver. Tu pourras aussi demander aux gens de te demander régulièrement où tu en es. Il y a des gens qui adorent faire ça et ça t’aidera à rester motivé.

Voilà, maintenant 5 astuces assez simples pour te permettre de te remotiver. Il existe bien sûr d’autres astuces pour te motiver. En as-tu déjà essayé ? Si oui, partage-les dans les commentaires.


Résumé pour les pressés :

Voici 5 astuces pour te remotiver :

–          Change ton apprentissage
–          Fais une activité plaisir
–          Lance-toi des défis
–          Trouve un partenaire motivé
–          Fais une annonce publique


Si tu as aimé cet article, partage, like, abonne-toi. See you soon.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu