Apprendre une langue ne devrait jamais être stressant

2 Comments

Stress et apprentissage

En ce moment, je vois de plus en plus de polyglottes arrêter l’apprentissage des langues ou le mettre de côté en expliquant qu’apprendre une langue les stresse et qu’ils souhaitent se concentrer sur leur santé mentale. Je vois des débutants ne pas oser prendre la parole en public parce qu’ils ont peur de faire des erreurs et ne comprennent rien. Je vois des apprenants qui se mettent une grosse pression sur leurs résultats. Comment se fait-il qu’il ou elle apprenne une langue en 3 mois alors que moi, je ne sais dire que « bonjour » ou « merci » ? Pourquoi il ou elle parle 15 langues alors que moi, je galère déjà avec ma langue maternelle? Alors, déconstruisons le mythe et ôtons-nous la pression !

Temps et apprentissage

Oui, on peut apprendre une langue en trois mois, mais…

Si vous suivez de près ou de loin, l’apprentissage des langues, vous avez dû entendre parler de Benny Lewis. Ce polyglotte arrive à maîtriser une nouvelle langue en 3 mois et il te promet avec sa méthode d’arriver à en faire autant ! Ça me fait penser à un livre que j’avais lu il y a des années en voulant me remettre au sport. Il disait « Vous avez envie d’avoir le corps de Madonna à son âge ? Ou celui de Shakira ? Et bien sachez que pour l’obtenir, elles s’entraînent plusieurs fois par jour 7 jours sur 7. Alors toujours prête ? » Mmmhhh, mouais, je vais juste faire du sport pour ma santé et ce sera déjà bien avec le temps que j’ai ! Et bien pour les langues, c’est pareil. Benny Lewis n’est plus un débutant dans l’apprentissage des langues et sa méthode d’apprentissage est bien rodée. Pour maîtriser une langue en trois mois, il passe des heures tous les jours à apprendre, parler avec des natifs, etc. Tu peux aussi y arriver en y consacrant le même temps et la même énergie… Mais tout le monde n’a pas 7h par jour à consacrer aux langues. Luca Lampariello est aussi un polyglotte très connu et expert dans l’apprentissage des langues. Avec sa méthode, il arrive aussi bien que Benny Lewis à maîtriser une langue étrangère et en y consacrant moins d’heures par jour. La différence ? Il met bien plus de trois mois à maîtriser une langue ! Alors pas de stress si au bout de trois mois, tu n’es pas capable de disserter politique étrangère en roumain (ou même seulement capable de dire quelques formules de politesse).

LIRE  5 minute English : Dénombrable ou indénombrable

Conséquences du stress

Les conséquences du stress sur l’apprentissage

L’apprentissage est un processus complexe qui implique de nombreux facteurs, tant internes qu’externes. Parmi ces facteurs, le stress est l’un des éléments qui peut avoir un impact significatif sur ta capacité à apprendre et à retenir des informations. Mais comment le stress affecte-t-il exactement ton apprentissage ?

Comprendre le stress

Le stress est une réaction naturelle de ton corps face à des situations perçues comme menaçantes ou exigeantes. Il peut être causé par des événements majeurs, comme un déménagement ou la perte d’un emploi, mais aussi par des facteurs quotidiens, comme une surcharge de travail ou des préoccupations financières. Bien que le stress puisse parfois t’aider à te concentrer et à te motiver, un excès de stress, en particulier sur une longue période, peut avoir des conséquences néfastes sur ta santé mentale et physique.

Le stress et la mémoire

L’une des principales conséquences du stress sur l’apprentissage est son impact sur la mémoire. Le stress chronique peut affecter la structure et le fonctionnement de l’hippocampe, une région du cerveau essentielle à la formation de nouvelles mémoires. Des niveaux élevés de cortisol, une hormone du stress, peuvent inhiber la capacité du cerveau à encoder et à récupérer des informations, rendant ainsi l’apprentissage et la mémorisation plus difficiles pour toi.

Le stress et la concentration

Le stress peut également affecter ta capacité à te concentrer. Lorsque tu es stressé, ton esprit peut devenir « hyperactif », sautant d’une pensée à l’autre, ce qui rend difficile la concentration sur une tâche spécifique. Cette distraction constante peut entraver ta capacité à absorber et à traiter de nouvelles informations.

LIRE  6 astuces surprenantes pour apprendre une langue

Le stress et la motivation

La motivation est un élément clé de l’apprentissage. Cependant, le stress peut saper ta motivation à apprendre. Lorsque tu es stressé, tu peux ressentir de l’anxiété, de la frustration ou de l’apathie, des sentiments qui peuvent te décourager de poursuivre tes efforts d’apprentissage.

Le stress et la santé physique

Le stress chronique peut également avoir des conséquences sur ta santé physique, ce qui peut indirectement affecter ton apprentissage. La fatigue, les maux de tête, les troubles du sommeil ou les problèmes digestifs peuvent rendre l’apprentissage inconfortable ou même douloureux pour toi.

Heureusement, il existe de nombreuses stratégies pour gérer le stress et minimiser ses effets sur l’apprentissage.

Stratégies pour un apprentissage sans stress

Stratégies pour un apprentissage sans stress

Voici quelques conseils pour te guider.

Fixe-toi des objectifs clairs

Savoir ce que tu veux accomplir te donne un sens de la direction. Définis des objectifs d’apprentissage clairs et réalisables. Cela te permettra de te concentrer sur ce qui est essentiel et d’éviter de te disperser.

Planifie ton temps

Une bonne organisation est la clé pour éviter le stress. Planifie des sessions d’étude régulières, mais assure-toi également de prévoir des pauses. Un esprit reposé est plus réceptif et efficace.

Crée un environnement propice à l’apprentissage

Trouve un endroit calme, bien éclairé et confortable pour étudier. Élimine les distractions, comme le téléphone portable ou la télévision, pour te permettre de te concentrer pleinement.

Adopte une approche active

Engage-toi activement dans ton apprentissage. Au lieu de simplement lire ou écouter, prends des notes, discute avec d’autres, enseigne ce que tu as appris ou applique tes connaissances dans des situations pratiques.

Utilise des techniques de relaxation

La méditation, la respiration profonde ou même une simple promenade peuvent aider à réduire le stress. Intègre ces pratiques dans ta routine quotidienne pour te maintenir calme et centré.

Sois bienveillant envers toi-même

Accepte que l’apprentissage comporte des défis et que faire des erreurs fait partie du processus. Au lieu de te critiquer, félicite-toi pour tes progrès et rappelle-toi que chaque étape, même petite, te rapproche de ton objectif.

LIRE  J’ai testé “Speak from day one” : la méthode de Benny Lewis

Cherche du soutien

Si tu te sens dépassé, n’hésite pas à demander de l’aide. Que ce soit un tuteur, un ami ou un groupe d’étude, partager tes préoccupations et tes défis peut offrir de nouvelles perspectives et des solutions.

Adapte ta méthode d’apprentissage

Tout le monde n’apprend pas de la même manière. Découvre ce qui fonctionne le mieux pour toi et adapte ta méthode en conséquence. Il y a différentes méthodes pour apprendre une langue. Tu peux sûrement trouver la tienne !

Prends du plaisir dans ton apprentissage

Fais des activités qui te font plaisir. Bien sûr, parfois tu vas devoir faire des choses que tu aimes moins (comme réviser ta grammaire…). Mais rajoute aussi des activités qui te font plaisir. Par exemple, si je dois réviser un point de grammaire, j’écoute aussi de la musique dans la langue que j’apprends. Pour éviter de faire uniquement des activités que je n’aime pas dans une même journée ou semaine !

Fais des pauses régulières

Ton cerveau a besoin de temps pour assimiler les informations. Intègre des pauses courtes, mais fréquentes dans tes sessions d’étude pour te reposer et recharger tes batteries.

Célèbre tes réussites

Chaque fois que tu atteins un objectif, même petit, prends un moment pour le célébrer. Cela renforce ta motivation et te donne l’énergie de continuer.

L’apprentissage d’une langue n’est pas linéaire, et il peut y avoir des hauts et des bas. En adoptant une approche proactive et en utilisant des stratégies pour minimiser le stress, tu peux rendre ton expérience d’apprentissage à la fois agréable et fructueuse. Lâche la pression, donne-toi le temps nécessaire pour atteindre ton objectif. Intègre que l’erreur fait partie du processus et que sans erreur, il n’y a pas d’apprentissage. Prends du plaisir tout au long de ton apprentissage. Et si vraiment l’apprentissage te stresse et commence à te dégoûter de la langue ou de l’apprentissage alors arrête. Tu n’es peut-être pas prêt ou tes objectifs ont changé. Et ce n’est pas grave. Félicite-toi plutôt de te recentrer sur ce qui est important à ce moment-là pour toi (ta santé, ton travail, ou une autre langue) !

Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne toi. See you soon !

À propos de l'auteur

Pauline

  • Bonjour,

    L’apprentissage d’une langue, comme toute autre compétence, devrait être une source de joie et non de stress. Si ce n’est pas le cas, il est peut-être temps de faire une petite introspection sur nos désirs et de ce qui nous as poussés à commencer notre apprentissage.

  • Cet article tombe à pic. Je me remets sérieusement à l’anglais, et effectivement on a parfois tendance à se mettre la pression quand on veut des résultats rapides.
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que ce qui compte c’est prendre du plaisir dans notre apprentissage. Le rêve d’être polyglotte sera ensuite à notre portée 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >