La méthode 20/80 ou la loi de Pareto

Pour les plus pressés, un résumé se trouve à la fin de cet article.

As-tu déjà entendu parler de la loi de Pareto ou encore appelée la loi 20/80 ou principe des 20/80 ? Elle tire son nom de l’économiste italien, Vilfredo Pareto, qui la mit en évidence à la fin du XIXème siècle. En étudiant la population de différents pays en vue de connaître la répartition des richesses, il se rendit compte que 20% de la population détenait environ 80% des richesses. Bien que ces chiffres pouvaient varier d’un pays à un autre, ils restaient toujours plus ou moins proportionnels.

Mais qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

La loi de Pareto est un phénomène empirique qui considère que 20% des causes produisent 80 % des effets.

Par exemple, pour une entreprise, environ 20% des clients génèrent 80% du chiffre d’affaires. Ces chiffres peuvent légèrement varier mais ils restent à peu près de cet ordre là. De la même manière, 20% des clients sont à l’origine de 80% des réclamations. Essaie de voir si c’est le cas si tu gères une entreprise ou si tu peux avoir accès aux chiffres de l’entreprise dans laquelle tu travailles. C’est d’ailleurs en appliquant ce principe que certaines entreprises “retravaillent” leur clientèle pour gagner en efficacité. Il se concentrent sur les 20% de clients qui leur génèrent le plus gros chiffre d’affaires et ne conservent pas les autres… Ils peuvent alors se consacrer sur les clients les plus “rentables” pour eux et ont le temps de leur donner le maximum de services et de satisfaction.
Si tu as un blog, tu pourras t’apercevoir que 20% de tes articles génère 80% de ton trafic.
Si tu pratiques un sport, 20% de tes efforts vont générer 80% des résultats.
Dans ta journée de travail, environ 20% de ton travail va te permettre d’abattre environ 80% des tâches qui te sont demandées.
Pour passer un examen, te concentrer sur les 20% des points essentiels de ta leçon peut te permettre de répondre à 80% des questions.
Bref, tu as compris.

Donc pour réaliser une tâche avec efficacité, il faut se concentrer sur l’essentiel donc les 20% des actions/causes/efforts qui vont produire 80% du résultat visé.

Et pour les langues, ça donne quoi ?

Pour les langues, c’est la même chose. En te concentrant sur les 20% de la langue qui sont utilisés 80% du temps, tu gagnes en efficacité. Tu augmentes rapidement ta compréhension dans la langue en un minimum de temps.

Choisis bien ce que tu dois apprendre
Pour le vocabulaire :

Par exemple, pour le vocabulaire, pas la peine d’apprendre tout le dictionnaire. Déjà, même dans sa langue natale, on ne connaît pas tous les mots. Ensuite, certains mots qui sont dans le dictionnaire sont peu ou pas utilisés dans la vie courante. Donc pour apprendre le vocabulaire, il faut se concentrer sur les 20% des mots qui sont utilisés dans 80% des cas. Lorsque tu seras en phase de perfectionnement, tu pourras enrichir ton vocabulaire avec des mots qui sont plus “rares” ou spécifiques à un domaine (par exemple, littéraire ou scientifique, en fonction de tes passions ou de tes buts linguistiques). Par exemple, en allemand, avec environ 1300 mots, tu peux comprendre 85% des textes. En anglais, avec 500 mots, tu peux comprendre environ 66% d’un texte. Il faut donc commencer l’apprentissage par ces mots-là. Les applications sérieuses qui te permettent d’apprendre du vocabulaire sont d’ailleurs basées sur ce principe.

Pour la grammaire :

C’est la même chose. Si tu choisis d’approfondir tes connaissances en grammaire anglaise et notamment en conjugaison, ne commence pas par le subjonctif qui est peu utilisé. Oui, oui, ça existe en anglais. Tu peux retrouver ce temps dans la chanson de Beyoncé, “If I were a boy” (non, elle n’a pas fait de faute de conjugaison mais a bien utilisé le subjonctif) :

Mais honnêtement, il est peu utilisé en général et il y a des façons de le contourner tout en conservant le sens de la phrase sans employer le subjonctif. Pour la grammaire, tu peux t’aider des niveaux A1 à C2 qui te donnent les points de grammaire à connaitre à chaque niveau. Cela va des points de grammaire les plus courants et les plus simples au niveau A1 aux points les plus complexes lorsque les niveaux augmentent.

Pour une langue, il faut donc apprendre en premier les 20% de la langue qui sont utilisés les 80% du temps.

Choisis bien les activités sur lesquelles tu concentres ton apprentissage
Choisis les activités les plus efficientes

De la même manière que tu dois concentrer tes efforts sur les 20% de la langue qui sont utilisés 80% du temps, tu dois choisir les activités qui vont être les plus efficientes dans ton apprentissage en fonction de tes objectifs. Par exemple, tu veux parler et comprendre couramment le japonais à l’oral alors concentre-toi sur des supports oraux et pas sur les kanji, hirakana ou katakana… Tu veux être autonome en arabe et tu le parles déjà couramment mais c’est l’écriture qui te pose problème alors concentre tes efforts là-dessus.

Choisis la méthode la plus efficace pour une même activité

De même, il y a différentes façons de travailler un même point en langue. Utilise donc la méthode la plus efficace. Attention à être honnête et ne pas choisir l’activité qui te fait le plus plaisir. Par exemple, pour améliorer ta compréhension orale, tu peux utiliser des chansons ou des vidéos ou des podcasts. Mais si tu te rends compte qu’écouter des podcasts est l’activité la plus efficace pour toi, alors ne passe pas ton temps à regarder des séries. Soit 20/80, et concentre-toi pour progresser le plus vite possible en écoutant plus de podcasts et moins de vidéos ou de chansons. Ça n’empêche pas de se faire plaisir aussi, ce qui doit être le fil conducteur dans l’apprentissage d’une langue !.

Alors concentre-toi sur les activités les plus efficaces pour toi dans ton apprentissage et sur les 20% de contenus qui sont utilisés les 80% du temps dans la langue. Tu verras ton niveau dans la langue augmenter de façon exponentielle. Et tu gagneras du temps ! (On n’en a jamais assez…).


Résumé pour les pressés :

La loi de Pareto ou encore loi des 20/80 ou principe des 20/80 est un phénomène empirique qui considère que 20% des causes produisent 80 % des effets. Les proportions peuvent varier mais il faut retenir que le minimum d’efforts produit la majorité du résultat.
En langue, tu dois donc étudier les 20% de langue (vocabulaire, grammaire, etc.) qui sont utilisés les 80% du temps et te consacrer aux 20% des activités qui vont te faire progresser à 80% dans la langue.


Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne toi. See you soon !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu