Pourquoi est-il plus facile d’apprendre des langues de la même famille ?

0 Comments

Femme pensive

Si tu connais déjà le français, ne trouves-tu pas qu’il est plus facile d’apprendre une langue comme l’italien ou le portugais plutôt que l’allemand ou le suédois ? Nous allons voir dans cet article pourquoi il semble plus facile d’apprendre des langues de la même famille. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une famille de langues ?

Qu’est-ce qu’une famille de langues ?

Les familles des langues

En étudiant les langues, les scientifiques ont remarqué des similitudes entre elles, au niveau du vocabulaire, de l’écriture, de la grammaire, de la construction des phrases, etc. Ils ont donc défini des familles de langues, un peu comme un arbre généalogique.

Par exemple, les langues comme le roumain, le suédois ou encore le bulgare appartiennent à la même famille, celle des langues indo-européennes. Elles sont, en quelque sorte, parentes. Cette famille se découpe elle-même en des sous-familles comme celle des langues romanes auxquelles appartiennent l’espagnol, le portugais ou le catalan. Ce serait un peu comme les membres d’une même famille. Soit tu as les mêmes parents, tu es frère et sœur comme le néerlandais et l’allemand (qui appartiennent à la famille des langues germaniques), soit cousin comme l’anglais et le polonais car ils appartiennent à la famille des langues indo-européennes, soit on s’éloigne encore et les langues appartiennent à des familles encore plus éloignées.

Familles de langues

Source : Wikipédia

Cette théorie signifierait que si on remonte encore, nous arriverions à une langue commune et universelle. C’est celle qui est rapportée dans la légende de la tour de Babel.

La tour de Babel

A l’origine, les hommes parlaient tous la même langue et avaient les mêmes mots. Ils décidèrent de construire une ville et une tour dont le sommet toucherait le ciel. Rien ne leur semblait impossible. En voyant ça, Dieu décida de brouiller les langues et de disperser les hommes à la surface de la terre pour qu’il cesse de bâtir la tour et la ville.

READ  Évalue ton niveau avec le CECRL

Tour de Babel

Mais cette théorie d’une langue mère unique à l’origine de toutes les autres langues (théorie du monogénisme) est loin de faire l’unanimité entre les scientifiques. Les preuves pour démontrer qu’une langue ou une autre serait la langue originelle sont difficiles à trouver.

Une autre théorie est celle du polygénisme, où il n’y aurait plus une mais plusieurs langues mères à l’origine de toutes les langues que nous pouvons trouver aujourd’hui. Pour certaines langues, les scientifiques n’ont même pas pu démontrer de parentés avec une autre langue. On parle alors d’isolat linguistique.

Quelle que soit l’origine, on ne peut que constater les liens et points communs qui existent entre certaines langues.

Pourquoi est-ce plus facile d’apprendre des langues de la même famille ?

Plus facile de faire des liens

Liens vocabualire

Les langues de la même famille ont souvent beaucoup de points communs notamment dans leur vocabulaire. Le cerveau fonctionnant en faisant des liens avec ce qu’il connaît, il a plus de faciliter à retenir le vocabulaire quand il peut le lier avec un mot ou une expression qu’il a déjà enregistré. Par exemple, si tu prends le mot « libre »en français, il te sera plus facile de retenir les versions des autres langues romanes telles que l’espagnol (« libre »), l’italien (« libero ») et le roumain (« liber »). Par contre, si tu parles anglais (« free »), ce sera plus facile avec les langues germaniques telles que l’allemand (« frei ») ou le néerlandais (« vrij » qui se prononce « vrèy » et non « vrige  »). Même sans comprendre une langue, tu peux deviner le sens des mots rien qu’en te servant des langues que tu connais déjà. Tu peux faire le test en essayant de deviner ce qui est écrit dans une autre langue que la tienne sur un paquet de gâteaux ou la notice d’un appareil.

READ  5 minute English : Comment zozoter peut améliorer ton accent en anglais

Plus facile à écrire et grammaire similaire

Grammaire

La ressemblance entre les langues ne s’arrête pas à la ressemblance entre les mots et le vocabulaire. Il y a aussi un système d’écriture commun et une grammaire similaire. Si tu sais déjà écrire en français, tu n’auras pas de difficulté à écrire dans toutes les langues qui utilisent le même système graphique (c’est-à-dire l’alphabet latin). Pour le grec, par exemple, il faudra que tu apprennes à reproduire d’autres signes et pour l’arabe encore d’autres signes. Au niveau de la grammaire, en tant que francophone, je n’ai pas de difficulté à comprendre la construction des phrases en catalan ou en italien car elle est relativement proche du français (Sujet – Verbe – Complément) par exemple. De même, en étudiant l’allemand, j’ai déjà intégré que le verbe se place en « deuxième » position après un mot ou un groupe de mots (ce qui peut donner des phrases telles que « Demain vais je travailler »). En néerlandais, la construction est similaire ce qui facilite (et accélère) la compréhension.

Plus facile ne veut pas dire facile

Homme qui réfléchit

Attention aux faux amis ! Tu peux aussi plus facilement tomber dans le piège des faux amis, des mots qui se ressemblent mais ne veulent pas dire la même chose. Si tu connais peu de langues, ton cerveau ne va pas pouvoir faire beaucoup de liens et donc ce devrait être plus dur à retenir. Cela dit, il va partir d’une feuille blanche et tu vas pouvoir lui appliquer les bonnes constructions et les bons mots dès le départ.

READ  5 Minuten Deutsch : 2 séries pour améliorer ta pratique de l'allemand

En espagnol, « estoy constipada » signifie « je suis enrhumée ». Mes amies espagnoles avaient directement traduit en France cette phrase par « je suis constipée » ce qui n’a pas tout à fait la même signification en français…

« Actually » en anglais ne signifie « actuellement » mais « en fait ».

Tu peux également plus facilement confondre les langues d’une même famille entre elles. Dans un prochain article, je t’expliquerai comment apprendre des langues d’une même famille et éviter de les mélanger.

Plus on apprend des langues et plus il est facile d’en apprendre. Si tu parles déjà le français et le catalan, il te sera donc plus facile d’apprendre le portugais, l’italien, ou encore le roumain. Attention toutefois à avoir un bon niveau dans ces langues avant d’en apprendre une autre de la même famille sous peine de tout mélanger !

Et le plus important n’est pas de choisir une langue parce qu’elle serait facile à apprendre ou disons plus facile qu’une autre, mais de choisir une langue qui te plait, qui te permet d’atteindre ton objectif linguistique et surtout, surtout de te faire plaisir !

About the author 

Pauline

Laisser un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Subscribe to get the latest updates