Pourquoi partir à l’étranger n’est pas forcément la solution pour devenir bilingue ?

Laisse-moi te raconter une histoire : la mienne. J’ai appris trois langues au lycée : l’anglais, l’espagnol et l’italien. Et même si par la suite, j’ai fait des études scientifiques, les langues n’ont jamais été bien loin… C’est donc tout naturellement qu’au moment de choisir mes stages à l’université, j’ai décidé de partir à l’étranger. J’ai donc passé quatre mois en Espagne à côté de Barcelone en Licence 3 et trois mois en Italie à Milan en Master 1. En revenant d’Espagne, je pouvais parler couramment, et comprendre facilement la langue. Ce qui n’a pas été le cas en revenant d’Italie même si j’avais fait des progrès, mon niveau n’avait pas autant progressé… A cause d’un petit mois de différence ? Et bien, non ! La différence de niveau est due à la façon dont j’ai pratiqué la langue dans les deux pays.

Mon histoire

En Espagne, même si j’ai côtoyé des Français, je me suis vraiment immergée dans la langue. Je travaillais avec des Espagnols et des Français, je vivais avec des hispaniques (je vivais dans une famille mi-catalane et mi-péruvienne) et des Français. Je faisais mes courses en espagnol. Je regardais la télé en espagnol. Je lisais des livres et des magazines en espagnol. Bien sûr, j’ai continué à parler français mais je parlais beaucoup espagnol au travail ou en dehors. Je sortais avec mes amis espagnols. Je passais mes week-ends avec des Espagnols, etc. Même quand j’étais avec mes amis français, il y avait toujours un de leurs amis espagnols avec qui je pouvais pratiquer la langue.

En Italie, je travaillais uniquement avec des Italiens. Mais dès que je sortais du labo, je retrouvais mes amies françaises. Je parlais français. Je passais mes week-ends avec mes amies françaises. Nous faisions nos courses ensemble. En dehors du travail, je pratiquais peu la langue et au travail, je passais aussi pas mal de temps seule à travailler. Une de mes amies ne parlant pas italien, lorsque nous étions toutes les trois, les gens s’adressaient à nous en anglais. Il n’y avait qu’à ma colocataire roumaine que je parlais italien mais elle était souvent absente donc je la voyais peu.

Comment faire ?

Il ne faut pas croire qu’être dans un pays étranger même pendant une très longue période te fera progresser en langue sans sortir de chez toi. Il te faut t’immerger dans la langue. D’abord, une immersion passive de la langue : c’est-à-dire que tu vas t’imprégner de la langue, juste en mettant la télévision ou la radio, en sortant dans la rue pour attendre les gens parler, etc. Sans spécialement faire d’efforts, tu dois juste être au contact de la langue. Mine de rien, cette immersion, même passive, te fera progresser. Tu vas t’habituer à la musicalité de la langue, à ses sons, aux accents des gens…

Mais il faut que tu ajoutes à ça, une immersion active de la langue. Le mieux est de le faire de la façon la plus naturelle qui soit, c’est-à-dire en parlant avec les gens ! Discute avec eux. Sors dans un bar ou avec des amis étrangers et parle. Lorsque tu vas faire tes courses, discute avec les personnes que tu rencontres même si c’est juste un bonjour, ou un merci. La fois suivante, rajoute une petite phrase, etc.

Plus tu vas parler, plus tu vas comprendre. Et plus tu vas comprendre, plus tu gagneras en confiance et tu pourras parler. C’est un cercle vertueux. Et surtout, surtout, n’utilise pas ta langue maternelle.

C’est uniquement en créant cette double immersion (active et passive) que tu vas rapidement progresser et apprécier la langue. C’est pour ça que partir à l’étranger est une chance, la chance de faciliter ton immersion car la langue est partout autour de toi. C’est plus simple de croiser des natifs, de pratiquer la langue, plus simple de regarder la télévision ou d’écouter la radio dans la langue, plus simple de trouver des livres ou des magazines dans la langue, etc. Ne tombe pas dans les “pièges” classiques, c’est-à-dire rester avec des gens qui parlent ta langue maternelle ou une langue que tu maîtrises déjà parce que c’est plus facile ou de rester uniquement chez toi devant la télé en mode passif. Tu es à l’étranger, c’est le moment idéal pour pratiquer, partager, découvrir. Profite.

Si tu n’as pas l’occasion de partir partir à l’étranger prochainement, tu peux t’immerger dans la langue de chez toi (et pas besoin de rester enfermé dans ton appartement ou ta maison), tu peux trouver de nombreuses occasions de t’immerger près de chez toi. On voit ça bientôt. 😉

Resumé pour les pressés

Partir à l’étranger ne sera une réussite pour l’apprentissage de la langue que si tu t’immerges passivement et activement dans la langue. Pour ça, c’est simple :

  • Eloigne-toi des gens qui parlent ta langue maternelle ou une autre langue que tu connais,
  • Sors, discute avec des gens du pays, visite, regarde la télé, écoute la radio dans la langue, etc. Et…
  • Enjoy

Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne toi. See you soon !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu