La clé pour tenir tes bonnes résolutions en langues étrangères

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog “Devenez meilleur”. Avant de lire cet article, je te conseille celui-là qui devrait t’aider à te fixer des objectifs clairs.

Qui dit début d’année, dit bonne résolution. Mais voilà les résolutions qu’on prend le 1er janvier durent rarement dans le temps (quelques jours voire quelques semaines si tu es vraiment motivé). Tu ne t’es jamais dit : « Cette année, j’apprends l’espagnol. J’ai toujours aimé cette langue ». Et arrive le 31 décembre avec son bilan de l’année, et aucun progrès en espagnol… Et si cette année, c’était la bonne ? Si je te donnais LA clé pour réussir à tenir tes bonnes résolutions ?

Définis ton objectif

La première chose à faire est de définir ton objectif, c’est-à-dire ta bonne résolution. Pourquoi veux-tu apprendre cette langue ? Quel est ton objectif ? Atteindre un niveau qui te permettrait de changer de travail ou d’avoir cette promotion ? Ou faire ce voyage dont tu as toujours rêvé ? Ou passer noël avec ta belle-famille et pouvoir communiquer avec eux dans leur langue s’ils sont étrangers ? Définis clairement ton objectif. Tu vas me dire que peut-être tu te fixes déjà des objectifs tous les ans mais que tu ne les tiens pas quand même. Il faut te fixer un objectif atteignable, réaliste et mesurable. Tu peux par exemple utiliser la méthode SMART pour le faire.

Fixe-toi un challenge et rends-le concret

Une fois ton objectif fixé, comment faire pour rester motivé ? Fixe-toi un challenge et va jusqu’au bout. Comment ? Imaginons que tu ne parles pas bien anglais mais que tu aies besoin d’un niveau B2 selon le CECRL pour ton travail, alors inscris-toi à un examen dans 6 mois. Avec ton objectif en vue, tu auras plus de mal à lâcher qu’en te disant juste je dois me mettre à l’anglais. En te fixant une date précise, tu vas augmenter ta motivation en voyant l’échéance approcher et tu resteras motivé.

Tu as toujours voulu apprendre l’italien ? Si ton but est de pouvoir parler en voyage pour être capable de te débrouiller alors un bon moyen de te motiver est de réserver ton billet. Hop, billet acheté, dans trois mois, à toi, la dolce vita. Il ne te reste plus qu’à trouver un bon livre pour apprendre les bases de l’Italien en voyage et être capable de te débrouiller lors de ton voyage.

Pourquoi cela fonctionne ?

Te fixer une date (réaliste, c’est important) à laquelle avoir atteint ton objectif et avoir quelque chose de concret à cette date pour pouvoir vérifier que tu l’as atteint (un examen, un voyage, etc.) va créer une sorte de pression positive. Tu seras plus motivé avec un objectif en vue, un peu comme une boussole sur un bateau. Si tu fais du sport, tu dois savoir que parfois même s’inscrire à la salle de sport ou te dire que tu vas courir tous les jours n’est pas suffisant pour tenir ton objectif. Mais si tu t’inscris à une vraie course, disons la Parisienne (6,7km de course réservée uniquement aux femmes à Paris autour de la Seine), ça rend l’objectif plus réel, plus concret. Dès que tu auras envie de lâcher, tu vas penser à cette échéance et tu ne pourras pas lâcher. Et tu sauras exactement quoi préparer et pour quand le faire (et donc plus facilement comment).

Et si l’objectif est trop loin ?

Si tu as peur de ne pas tenir pendant 6 mois, date à laquelle tu t’es inscrit à ton challenge/voyage/etc., tu peux te fixer des objectifs intermédiaires. Par exemple, tu peux essayer d’avoir ta première conversation avec un natif deux semaines après avoir débuté l’apprentissage de la langue, puis, lire ton premier livre, au bout d’un mois et en discuter avec quelqu’un après. Ce sont ces pas qui te mèneront vers le succès.

Et cette année, c’est sûr. Tu vas les tenir tes bonnes résolutions !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu