3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien dans son apprentissage d’une langue étrangère

0 Comments

Apprendre une langue peut parfois être stressant. L’angoisse de ne pas trouver ses mots, la peur de ne pas comprendre notre interlocuteur, ou d’oublier son vocabulaire, la peur du jugement et du regard des autres, etc. Mais pour que le cerveau fonctionne à son optimum, il vaut mieux rester serein dans son apprentissage. Je vais te donner ici mes 3 habitudes pour rester zen au quotidien lorsque tu apprends une langue.

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Sur ce blog, tu trouveras beaucoup d’astuces pour rester zen au quotidien. D’ailleurs, les conseils donnés dans cet article peuvent également t’aider dans ton apprentissage.

S’organiser et avoir de bonnes habitudes

C’est bien connu l’organisation est la clé pour rester zen (et pas que lorsqu’on apprend une langue). Je ne suis pas une pro de l’organisation mais j’ai remarqué que mettre en place quelques astuces simples et faciles à gérer (moins de 5min) te facilite grandement la vie et rend ton apprentissage beaucoup plus serein. Par exemple, j’ai un endroit réservé dans la maison où je peux ranger mon livre Assimil avec lequel j’apprends actuellement le néerlandais, mes cahiers de brouillon, mon carnet, etc. Tout ce dont j’ai besoin pour apprendre se trouve là-bas (sauf mon téléphone que j’ai toujours avec moi). Je n’ai d’ailleurs pas besoin de beaucoup d’outils pour apprendre une langue mais tout avoir au même endroit me permet de ne pas perdre de temps et donc de me stresser avant même d’avoir commencé à apprendre la langue parce que j’ai passé un loooonnnnngggg moment à me demander où est-ce que j’ai pu mettre ce f!$%j de carnet. Je démarre beaucoup plus sereine et beaucoup plus vite.

READ  5 minute English : Phrasal verbs avec “To throw”

Mon carnet pour rester zen

J’ai également mis en place un carnet avec mon suivi et les différentes activités que je dois réaliser dans la journée. Ça me permet de noter mes progressions et savoir ce que je vais faire chaque jour. Chacun dans sa journée a une jauge de motivation qui diminue à mesure que nous prenons des décisions et que la fatigue augmente. Du coup, quand on rentre le soir, on n’a pas le coeur à réfléchir à ce qu’on doit faire. C’est aussi le cas quand on part au travail le matin. Le temps est parfois serré. Si tout est déjà prêt, tu n’as plus qu’à jeter un coup d’oeil avant de partir ou dans la journée à ce que tu dois faire ou ce qu’il te reste à faire et hop, le tour est joué ! Noter ce que tu fais chaque jour te permet de voir si ton apprentissage est bien équilibré (si tu souhaites apprendre une langue dans sa globalité, c’est-à-dire aussi bien à l’écrit qu’à l’oral), et de te motiver au fur et à mesure que tu vois le temps passé et ta progression !

Accepter de faire des erreurs pour réduire son stress

L’erreur fait partie de l’apprentissage. Accepter d’en faire et lâcher prise sont très importants pour progresser et réduire son stress. C’est en faisant et surtout en faisant des erreurs qu’on apprend. Souvent, nous nous flagellons quand nous avons fait une erreur. C’est le principe de l’école : souligner les erreurs et enlever des points lorsque nous en faisons. Nous en avons donc fait une association erreur = problème. Or, le cerveau apprend par essai-erreur. C’est ce qui nous aide à progresser. Sans erreur, pas d’apprentissage possible, pas de découverte et pas de réussite.

READ  El dia de los muertos : le Halloween mexicain !

Thomas Edisson, inventeur entre autres de l’ampoule électrique a dit à propos de sa découverte : « Non, je n’ai pas échoué, j’ai simplement découvert 10000 méthodes qui ne fonctionnent pas ! ». On n’échoue jamais, on apprend. Il ne faut pas voir chaque erreur comme un échec mais comme une étape vers la progression.

Ampoule

Quand on intègre les erreurs dans son quotidien comme des étapes normales de l’apprentissage, on stresse moins et on reste plus zen et plus serein. On persévère et on avance vers notre but.

Heureusement, les bébés acceptent de faire des erreurs. D’ailleurs, ils ne se posent même pas la question. Ils essaient de se relever pour marcher et… ils tombent. Alors, ils se relèvent, puis retombent et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’ils tiennent debout, trouvent leur équilibre et fassent leurs premiers pas. Et c’est cet état d’esprit que nous devons retrouver lorsque nous apprenons une langue. Essayer de faire une phrase, ne pas trouver ses mots. Ressayer de faire une phrase, sortir quelques mots, faire des fautes de grammaire, ne pas employer le bon mot jusqu’à ce qu’un jour, on prononce la phrase parfaite. 😉

Prendre du plaisir : les émotions positives au service du zen

Le cerveau fonctionne avec le plaisir. La joie est une des émotions essentielles pour fonctionner. Elle est une des 6 émotions de bases qui nous ont permis de survivre. Elle accroit notre motivation, notre énergie et notre confiance en nous, trois choses indispensables à la réussite dans l’apprentissage d’une langue. La joie permet également de déclencher la libération de différentes hormones telles que la dopamine, la sérotonine, etc. Ces hormones vont envoyer des signaux à notre corps et l’apaiser, le rendre plus zen.

READ  Mon histoire et mon défi

Joie et plasir

Et une des clés pour se sentir en joie est de prendre du plaisir. Il faut que tu identifies ce qui, dans ton apprentissage, te procure du plaisir. Par exemple, j’aime beaucoup apprendre une langue avec des chansons, les écouter, les chanter, les comprendre, etc. Ça me procure toute sorte d’émotions positives et d’ailleurs, si je n’ai pas le moral, hop, une petite série de musiques en espagnol (para bailar por supuesto) et ça repart à fond ! Par contre, des pages d’exercices de grammaire ne m’ont jamais fait rêver et procurer beaucoup de plaisir (quelle que soit la langue !).

Si tu sens que ton apprentissage stagne et que ça commence à t’énerver, que tu n’es plus serein quand tu apprends et que tu n’y prends plus de plaisir, alors change-le. Change les supports que tu utilises, varie tes activités, garde ce qui te plait et supprime le reste.

L’important est de ressentir des émotions positives pour te garder motivé et zen tout au long de ton apprentissage. Tu apprendras de cette façon.

E toi, quelles sont tes habitudes indispensables pour rester zen au quotidien ? Qu’est-ce que tu mets en place ? Partage-le dans les commentaires !

Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne-toi. See you soon !

About the author 

Pauline

Laisser un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Subscribe to get the latest updates