La confiance en soi : la clé pour l’apprentissage d’une langue étrangère

7 Comments

Confiance en soi

Apprendre une langue demande bien sûr de connaître des mots de vocabulaire, savoir construire des phrases et les prononcer. Mais apprendre une langue étrangère requiert bien plus que ça ! Il faut aussi travailler sur ses croyances limitantes, dépasser ses peurs et lever ses blocages et développer sa confiance. Je vais te montrer en quoi une bonne dose de confiance en soir est nécessaire pour l’apprentissage d’une langue puis les stratégies pour la renforcer.

Cet article participe au carnaval d’articles sur « L’importance de la confiance en soi dans ses activités professionnelles et personnelles » du site de Mickaël Cailleau.
C’est un site (et un coach) que j’apprécie tout particulièrement. Par exemple, j’ai beaucoup aimé cet article qui te donne les 6 étapes pour changer de vie, car il t’explique en détail ces étapes, comment faire face aux obstacles que tu vas rencontrer lors de ce changement de vie et t’invite à chercher les raisons de cette envie de changement de vie. Le deuxième article que j’apprécie explique comment se lever tôt et donne des stratégies complètes pour ne plus repousser son réveil ! Sacrément efficace et une bonne idée si tu veux rajouter l’apprentissage d’une langue étrangère dans ta routine du matin. 😉

L’importance de la confiance en soi dans l’apprentissage des langues étrangères

La confiance en soi joue un rôle crucial dans la réussite linguistique. Elle influe sur la capacité d’un individu à s’exprimer et à communiquer dans une langue étrangère avec aisance et fluidité.

La confiance en soi : un moteur de motivation

La confiance en soi est le moteur de la motivation dans l’apprentissage des langues étrangères.

« Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison » Henry Ford

Lorsque nous croyons en nos capacités à apprendre et à maîtriser une nouvelle langue, nous sommes plus susceptibles de persévérer dans notre parcours d’apprentissage, même lorsque nous rencontrons des obstacles. En revanche, un manque de confiance en soi peut entraîner des sentiments de découragement et de frustration, ce qui peut rapidement nuire à notre volonté d’apprendre et de progresser.

Surmonter la peur de l’erreur

La confiance en soi nous permet de surmonter la peur de faire des erreurs. En apprenant une langue étrangère, il est inévitable de commettre des erreurs, que ce soit en prononciation, en grammaire ou en vocabulaire. Cependant, les apprenants confiants sont plus enclins à prendre des risques et à s’exprimer sans crainte de se tromper. Ils comprennent que les erreurs font partie intégrante du processus d’apprentissage et qu’elles sont des occasions d’apprendre et de s’améliorer.

LIRE  Les 20 mythes sur l’apprentissage des langues selon Benny Lewis (partie 2)

Une communication fluide et efficace

Lorsque nous sommes confiants, nous sommes plus susceptibles de parler avec assurance et clarté, ce qui favorise une meilleure compréhension de la part de notre interlocuteur. De plus, la confiance en soi nous permet de mieux gérer le stress lié à la communication dans une langue étrangère, ce qui rend les échanges plus agréables et moins stressants.

Se libérer des barrières mentales

Une confiance en soi solide nous aide à nous libérer des barrières mentales qui peuvent entraver notre apprentissage. Les croyances limitantes telles que « je ne suis pas doué en langues » ou « je ne pourrai jamais parler couramment » peuvent nous empêcher de réaliser notre plein potentiel en tant qu’apprenant. En cultivant une confiance en nous, nous sommes plus enclins à adopter une attitude positive et proactive envers notre apprentissage, ce qui ouvre la voie à de nouvelles opportunités et réalisations.

Les obstacles à la confiance en soi dans l’apprentissage d’une langue étrangère

Plusieurs choses peuvent affecter la confiance en soi quand on apprend une langue et faire obstacle à ton apprentissage.

La peur de l’échec

L’une des principales raisons pour lesquelles les apprenants peuvent manquer de confiance en eux dans l’apprentissage d’une langue étrangère est la peur de l’échec. Ils peuvent craindre de mal prononcer des mots, de faire des erreurs grammaticales ou de ne pas être compris par les locuteurs natifs. Cette peur de l’échec peut les empêcher de s’exprimer librement et de prendre des risques dans leur apprentissage, ce qui entrave leur progrès linguistique.

« J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. » Nelson Mandela – Un long chemin vers la liberté

La première fois que j’ai une conversation avec un natif, j’ai souvent peur quelle que soit la langue. Mais une fois la conversation commencée et avec les encouragements de mon interlocuteur (parfois juste un sourire, car je lui parle dans sa langue même imparfaitement), la peur s’estompe et le plaisir prend le dessus. Et surtout, après, je ressens de la fierté d’avoir pu m’exprimer et de m’être fait comprendre.

Le perfectionnisme

Le perfectionnisme peut également être un obstacle majeur à la confiance en soi dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Les apprenants perfectionnistes ont tendance à se fixer des normes extrêmement élevées et à se critiquer sévèrement lorsqu’ils ne répondent pas à ces normes. Cela peut les décourager et les empêcher de se sentir confiants dans leur capacité à s’exprimer correctement dans la langue cible. Par exemple, ne te décourage pas même si tu as un niveau intermédiaire et que tu ne comprends pas un mot dans un texte ou une vidéo. C’est normal ! Même dans sa langue maternelle, on apprend toujours. Et si tu es débutant, savoure chacune de tes victoires, tes premiers mots prononcés, ta première conversation même imparfaite, etc. J’ai testé « Speak from day one », la méthode de Benny Lewis lorsque j’apprenais l’allemand et ma première conversation s’est surtout résumée à « Ja, Ja, Ja » (« Oui, oui, oui ») et de grands yeux ouverts, car je ne comprenais rien.

LIRE  N’oublie plus ton vocabulaire avec le SRS

La comparaison avec les autres

Ah la comparaison avec les autres… La comparaison avec d’autres apprenants ou locuteurs natifs peut également miner la confiance en soi dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Les apprenants peuvent se sentir découragés en se comparant à des personnes plus avancées ou plus compétentes dans la langue, ce qui peut les amener à se dévaloriser et à croire qu’ils ne sont pas capables d’atteindre le même niveau. N’oublie pas qu’au départ, tout le monde est un débutant. C’est le temps et la pratique qui font la différence. Ne te compare jamais à quelqu’un surtout si tu ne connais pas son parcours ni le temps qu’il peut consacrer aux langues étrangères, ou ses compétences au départ. La seule personne à laquelle tu peux te comparer, c’est toi en essayant d’être une meilleure personne que la veille.

Les expériences passées négatives

Les expériences passées négatives dans l’apprentissage des langues peuvent laisser des cicatrices durables sur la confiance en soi d’un apprenant. Par exemple, des expériences de moquerie ou de jugement lorsqu’ils ont tenté de parler dans la langue cible peuvent créer une peur de l’humiliation et les amener à hésiter à s’exprimer à nouveau. Si tu as étudié en France et que tu fais partie de la majorité des personnes qui sont sorties du lycée après 7 ans d’anglais sans être capables d’aligner deux mots ou comprendre une notice (sans parler de regarder un film en VO ou lire un livre en entier!), tu t’es peut-être dit que l’apprentissage d’une langue n’était pas pour toi. Une expérience négative ne peut pas présumer de ta capacité à pouvoir parler ou non une langue étrangère. Même si tu as essayé d’apprendre une langue dans une école de langue spécialisée et que ça n’a pas fonctionné, c’est peut-être la méthode qui n’est pas adaptée à toi ou le contexte dans lequel tu as essayé d’apprendre cette langue. Ou alors tu n’étais peut-être pas prêt et ce n’était pas le bon moment. Mais tu peux apprendre une langue, celle que tu veux, quand tu es prêt et avec la bonne méthode, la tienne, celle qui te correspond.

Stratégies pour renforcer la confiance en soi dans l’apprentissage des langues

Fixe-toi des objectifs réalisables

La première étape pour renforcer la confiance en soi dans l’apprentissage des langues est de se fixer des objectifs réalisables et réalistes. Divise ton parcours d’apprentissage en étapes atteignables, et célèbre chaque petit progrès que tu fais. Fixer des objectifs clairs te donnera une direction et une motivation supplémentaire pour persévérer dans ton apprentissage.

LIRE  Les 6 piliers d’une langue ou construire sa maison

Pratique régulièrement

La pratique régulière est essentielle pour renforcer la confiance en soi dans l’apprentissage des langues. Consacre du temps chaque jour à l’apprentissage de la langue, même si ce n’est que quelques minutes. Tu vas progressivement développer tes compétences linguistiques et gagner en confiance à mesure que tu constateras tes progrès. Tu te sentiras plus à l’aise pour t’exprimer. Et en comparant tes compétences actuelles avec celles du début de l’apprentissage, tu vas réaliser combien tu as accompli depuis le début du processus. Cette prise de conscience des progrès réalisés renforce la confiance en tes capacités linguistiques.

Accepte les erreurs comme des opportunités d’apprentissage

N’aie pas peur de faire des erreurs, car elles font partie intégrante du processus d’apprentissage des langues. Accepte-les comme des opportunités d’apprentissage et de perfectionnement. Les erreurs sont des signes que tu essaies et que tu progresses. Plus tu acceptes de te tromper, plus tu te sentiras à l’aise pour t’exprimer dans la langue cible.

Entoure-toi d’un environnement positif

Entoure-toi d’un environnement positif et encourageant pour renforcer ta confiance en toi. Recherche des amis, des professeurs ou des groupes d’apprentissage qui te soutiendront dans ton parcours linguistique. Évite les personnes négatives qui pourraient te décourager ou te critiquer. Un environnement bienveillant et positif favorisera ta motivation et ta confiance en toi.

Pratique la communication orale

La communication orale est un aspect essentiel de l’apprentissage des langues, et pratiquer cette compétence t’aidera à gagner en confiance dans l’utilisation de la langue. Engage-toi dans des conversations avec des locuteurs natifs ou d’autres apprenants de la langue, même si cela te rend un peu nerveux au début. Plus tu pratiqueras la communication orale, plus tu seras à l’aise et confiant dans ta capacité à t’exprimer.

Utilise des ressources adaptées à ton niveau

Choisis des ressources d’apprentissage adaptées à ton niveau de compétence linguistique. Évite de te confronter à des ressources trop avancées dès le début qui pourraient te décourager. Commence avec des ressources simples et progresse graduellement vers des niveaux plus élevés. En comprenant clairement ce que tu étudies, tu te sentiras plus en confiance pour utiliser la langue.

Célèbre tes réussites

Prends le temps de célébrer tes réussites, même les plus petites. Chaque progrès mérite d’être célébré, car cela témoigne de ton engagement et de tes efforts. Félicite-toi pour les obstacles que tu as surmontés et les objectifs que tu as atteints. Cela te donnera une dose supplémentaire de confiance pour continuer à avancer.

La confiance en soi est une clé essentielle pour la maîtrise d’une langue, mais il existe des stratégies pour y arriver. Tu vas peut-être avoir peur, le faire quand même et ainsi renforcer ta confiance. La confiance en soi se cultive et se développe avec l’apprentissage d’une langue. Si tu veux t’en convaincre, tu peux lire cet article d’une célèbre polyglotte, Lindie Botes, qui explique comment elle a augmenté sa confiance en elle grâce aux langues étrangères.

À propos de l'auteur

Pauline

  • Je trouve que cet article est à tomber ! Magnifique. J’aime que tu écrives « il est inévitable de commettre des erreurs… » dans l’apprentissage d’une langue. Et je vois combien cette affirmation est valable pour tout apprentissage dont celui du bonheur. C’est toppissime !
    Continue

  • Merci Pauline pour cet article ! Je me retrouve beaucoup dans la partie des obstacles. En effet, avoir confiance en soi joue un rôle clé dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Je vais mettre en pratique tes conseils 😉 !

  • Bravo pour cet article très utile. En effet, la confiance en soi est très importante pour progresser dans l’apprentissage d’une langue. Je le vois bien moi qui suis en train d’apprendre l’allemand, j’ai souvent peur de faire des erreurs. Merci pour ces conseils.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >