N’oublie plus ton vocabulaire avec le SRS

Pour les plus pressés, un résumé de la méthode se trouve à la fin de cet article.

La courbe de l’oubli

La courbe de l’oubli a été mise en évidence par Hermann Ebbinghaus. Il a, lors d’une étude, étudié la mémorisation de syllabes dépourvues de sens comme IFD. Il a tracé ensuite ses résultats sur une courbe, connue comme la courbe de l’oubli.

Notre cerveau a beaucoup de choses à faire et à retenir tout au long de la journée. Alors pour se simplifier la tâche et s’alléger un peu, il fait régulièrement du tri et oublie… Tu n’as jamais révisé la veille d’un examen en pensant que tu n’oublieras jamais… et tu ne t’en rappelles plus quelques jours après ? (Des fois même, tu ne t’en rappelles pas le jour J…).

Pour permettre à notre cerveau de se rappeler à long terme d’une information (mots de vocabulaire par exemple), il faut lui répéter l’information à intervalles réguliers. Mais pas n’importe comment ! Comme ici, on étudie les techniques les plus efficaces, je te propose la méthode SRS.

La méthode SRS (Spaced Repetition System) ou système de répétitions espacées en français permet d’intégrer une information a long terme dans notre cerveau en lui rappelant au moment où il va l’oublier. Pour cela, rien de plus simple, deux solutions existent :

Si tu n’as pas de smartphone ou d’ordinateur facilement accessible

Dans ce cas, tu peux, sur des morceaux de papier, écrire d’un côté le mot de vocabulaire en anglais et de l’autre en français. Tu révises chaque mot un par un. Tu peux préparer trois boîtes ou tas. Dans la première, tu mets les mots de vocabulaire qui te sont venus tout de suite, dans la deuxième ceux que tu connais mais qui ont mis plus de temps à venir et dans la troisième ceux que tu ne maitrises pas. Pour réviser, tu revois ceux de la première boîte au bout de quelques jours, ceux de la deuxième le lendemain et ceux de la dernière boîte, tout de suite jusqu’à ce que tu estimes que tu puisses les passer dans la deuxième boîte (et donc les revoir le lendemain). Lorsque le vocabulaire est rentré dans ta mémoire à long terme, que tu n’as plus besoin de faire d’effort pour le retenir, tu peux retirer le papier.

L’avantage de cette méthode est que tu vas toi-même écrire le vocabulaire ce qui aide déjà à le retenir. C’est aussi une méthode qui te permet d’apprendre uniquement le vocabulaire que tu veux. Si ta prof t’a donné une liste de vocabulaire, c’est parfait. Mais c’est une méthode qui demande un minimum de discipline et de régularité car tu dois te rappeler quand apprendre un nouveau mot de vocabulaire. Et c’est là qu’il existe une autre solution :

Si tu as un smartphone ou un ordinateur

Dans ce cas, il existe des applications et sites internet qui se chargent eux-mêmes de te rappeler quand tu dois réviser. Certaines sont payantes, d’autres gratuites.

Duolingo

Parmi les applications gratuites, tu as duolingo. Cette appli te permet d’apprendre une langue en utilisant un autre principe très utile à l’apprentissage : la gamification (nous y reviendrons). Concernant la méthode SRS, lorsque tu apprends des mots et/ou phrases, les anneaux sur l’application deviennent jaunes. La couleur change quand tu dois réviser. Cette application est disponible en plusieurs langues.

Mon avis : Cette application s’adresse surtout aux débutants ou aux adeptes de la gamification. Mais elle a l’avantage d’être gratuite.

MosaLingua

L’application MosaLingua est basée sur la répétition espacée à l’aide de flashcards. Tu apprends du vocabulaire. A chaque fois que tu revois un mot, tu évalues ton niveau (de parfait à difficile) et l’application se charge de te le faire réviser au moment opportun. De plus, le vocabulaire proposé par l’application correspond aux mots et expressions les plus courantes en anglais. Tu peux également rajouter ton propre vocabulaire. Cette application est disponible en plusieurs langues. Elle est payante mais il est possible de tester l’application gratuitement.

Mon avis : Cette application s’adresse à tous les niveaux. Si tu as déjà un niveau avancé, tu peux passer les premiers niveaux de vocabulaire. Sur App Store, toutes les langues sont regroupées sur une application. Sur Google Play, tu dois choisir ta langue.

Anki

Une autre application est Anki. Elle a un fonctionnement similaire à MosaLingua sauf qu’ici, tu dois créer tes propres cartes. Il existe cependant déjà des paquets de cartes (ou decks) disponibles créés par d’autres personnes. C’est aussi une application qui te permet de créer des flashcards dans d’autres domaines que les langues (par exemple pour relier des dates à des événements en histoire, réviser des formules de math, ou apprendre des citations en philo). Anki est gratuite sur toutes les plateformes sauf iOS.

Mon avis : Tu as l’avantage de choisir les cartes que tu souhaites apprendre. Tu peux donc apprendre des langues qui ne sont pas encore disponibles sur Duolingo ou MosaLingua. Tu peux même l’utiliser pour d’autres applications que l’apprentissage des langues. Attention cependant aux cartes téléchargées qui ne peuvent ne pas être vérifiées contrairement aux deux applications précédentes.

Memrise

Memrise utilise également la répétition espacée pour l’apprentissage des langues. Pour l’anglais, tu peux choisir entre anglais américain ou anglais britannique. Cette application permet de revoir des phrases ou mots prononcés par différents natifs (homme ou femme) ce qui permet de ne pas s’habituer à une prononciation en particulier.

Mon avis : Il existe une version gratuite pour cette application mais on est très vite limité. N’ayant testé que la version gratuite, je ne peux pas trop en dire plus sur cette appli. Le mieux est de tester par toi-même la version gratuite et de te faire ton propre avis. Tu pourras te faire ta propre opinion sur la méthode. Tu verras ensuite si tu souhaites aller plus loin avec la version payante ou si la version gratuite te suffit.

Toutes ces applications utilisent d’autres astuces pour aider à l’apprentissage du vocabulaire (gamification, image, son, etc.). Nous verrons plus en détails lesquelles et comment s’en servir.

Personnellement, j’utilise Mosalingua pour mon vocabulaire d’anglais. Si tu veux savoir pourquoi et avoir mon avis sur cette appli, c’est par là.

Quand apprendre le vocabulaire

Un autre avantage de cette méthode est que tu peux réviser n’importe où. Plutôt que de traîner sur insta ou Facebook pendant ton trajet en bus ou en tram, tu prends 10min et tu révises. Je révise souvent lors des trajets ou j’en profite pour apprendre de nouvelles cartes. Idem en me brossant les dents ou même aux toilettes (oui j’avoue c’est peut-être extrême mais mon téléphone est presque greffé à ma main ;-)) !

Parce que parfois je manque de discipline (c’est peut-être ton cas aussi), je m’étais même fixée une règle : je n’ai pas le droit d’aller sur Insta ou Facebook avant d’avoir appris 30 nouveaux mots et réviser 100 cartes. Et ça avait pas mal marché. Tu n’as pas besoin de passer des heures à réviser, ni d’apprendre autant de cartes par jour que moi car tu peux en avoir rapidement beaucoup à réviser (mais j’aime me fixer des objectifs élevés, c’est plus challengeant pour moi et si c’est ton cas, alors fais-le également. Sinon, vas-y a ton rythme et fais ce qui est le plus adapté à ta personnalité). L’important, c’est la régularité. 5 à 10 nouveaux mots par jour et des révisions sont suffisants. Il vaut également mieux faire plusieurs petites sessions qui sont plus efficaces qu’une grosse par jour. Donc, si tu prends 5/10 min, le matin (pendant ton trajet, le midi pendant la pause et le soir en rentrant), ça te fait 1825/3650 mots par jours en travaillant 2 à 3 fois 5 à 10minutes par jour. Sur une journée, ça ne demande pas beaucoup d’effort mais à long terme, ça fait une grosse différence.

Nous verrons d’autres techniques prochainement pour t’aider à retenir du vocabulaire facilement. En combinant toutes ces astuces, tu apprendras rapidement avec un minimum d’effort.

Connaissais-tu la méthode SRS ? Si tu l’as déjà testé, donne-moi ton avis en commentaire. Sinon, je t’invite à faire le test et à voir la différence avec ton ancienne méthode.


Résumé pour les pressés :

Cette méthode consiste à répéter à ton cerveau à intervalles réguliers du vocabulaire pour l’intégrer dans ta mémoire à long terme. Tu peux créer des cartes avec d’un côté le vocabulaire en anglais et de l’autre la traduction en français. Et tu revois ces cartes d’abord tous les jours, puis tous les 2/3 jours ou toutes les semaines jusqu’à ce qu’elles soient à long terme dans ta mémoire. Sinon, il existe des applis qui font tout ça pour toi (Duolingo, MosaLingua, Anki, Memrise, etc.) Les trajets (bus, météo) sont parfaits pour réviser un peu tous les jours.


Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne toi. See you soon !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu