6 astuces surprenantes pour apprendre une langue

0 Comments

Si tu veux apprendre une langue étrangère, tu penses tout de suite que tu vas devoir avoir des conversations avec un natif pour t’améliorer à l’oral, passer des heures à réviser ta grammaire, ou apprendre par cœur des listes de vocabulaire. Mais je vais te donner juste après 6 astuces surprenantes que tu vas pouvoir mettre en pratique pour apprendre une langue étrangère. C’est parti ?

S’enregistrer

1ère astuce suprenante pour apprendre une langue : s'enregistrer

Une des premières astuces surprenantes pour apprendre une langue est de s’enregistrer en train de parler la langue qu’on apprend.

Comment la pratiquer ?

Rien de plus simple pour mettre en place cette astuce. Il te suffit de parler et de t’enregistrer. Tu peux t’enregistrer à l’aide de ton téléphone ou de ton ordinateur, en lisant en texte dans la langue que tu apprends ou en improvisant un discours. Ou tu peux également t’enregistrer si tu as des conversations avec un natif (avec son accord bien sûr !).

Pourquoi la pratiquer ?

Cette astuce va avoir plusieurs avantages. D’abord, si tu t’enregistres, tu pourras entendre le son de ta voix quand tu parles cette langue. Oui, je sais, ce n’est pas toujours agréable de s’entendre même dans sa langue maternelle. Mais ça te permettra de voir ton niveau. On peut parfois avoir une vision faussée de son niveau et s’écouter peut nous rassurer. Si tu t’enregistres régulièrement, tu peux également mesurer tes progrès. C’est une astuce que j’ai déjà utilisée lorsque j’ai pris des cours avec Luca Lampariello. Si tu ne l’as jamais entendu parler, écoute-le en français. Il parle sans accent car il a une très bonne technique pour maîtriser la prononciation d’une langue. Quand je pratiquais mon allemand avec lui, je m’enregistrais et il pouvait m’écouter et me corriger. Tu peux utiliser cette technique avec un natif pour qu’il puisse voir tes progrès et éventuellement, corriger ta prononciation.

Pratiquer l’imitation technique

2ème astuce surprenante pour apprendre une langue : imitation technique ou shadowing

Connais-tu l’imitation technique ? C’est un peu la technique du perroquet. Je t’explique en détail dans cet article cette astuce appelée aussi « shadowing ».

Comment la pratiquer ?

Elle consiste à répéter après ou même pendant qu’il parle les paroles d’un natif. Tu peux comme ça assimiler naturellement les intonations et les accentuations des gens. Tu peux la faire avec des chansons ou des extraits de films ou de séries.

READ  5 minute English : les adjectifs ou pourquoi je ne mets pas de –s à minute

Pourquoi la pratiquer ?

Pratiquer cette astuce va t’aider à avoir l’air plus naturel lorsque tu parles la langue car en t’entrainant à imiter des natifs, tu vas prendre les sons et la musicalité de la langue. C’est une technique que tu as déjà pratiquée quand tu étais petit. Tu entendais les sons qui t’entouraient et tu les répétais jusqu’à ce que tu sois compris. Si tu as des enfants autour de toi, tu verras qu’ils ne répètent pas seulement les sons mais aussi les intonations.

Visualiser

3ème astuce surprenante pour apprendre une langue : visualiser

Visualiser est une technique bien connue des sportifs de haut niveau. Mais elle peut être puissante pour apprendre et progresser.

Comment la pratiquer ?

Tu dois t’imaginer en train de réaliser ce que tu veux accomplir et comment tu seras une fois que tu l’auras fait. Imaginons que tu veuilles parler anglais pendant une réunion avec tes collègues. C’est toujours un peu stressant, tu as peur de ne pas y arriver, de ne pas trouver tes mots, de ne pas savoir comment t’y prendre. Alors, ferme les yeux, et imagine-toi pendant la réunion entouré de tes collègues. Imagine-toi maintenant prendre la parole plein de confiance. Tu parles de manière fluide, les mots te viennent naturellement sans effort.

Pourquoi la pratiquer ?

Pratiquer régulièrement cette technique te donnera confiance et le jour où tu devras réellement parler en anglais avec tes collègues en réunion, tu seras moins stressé car tu l’auras déjà fait (dans ta tête certes, mais tu l’auras quand même fait). Imagine-toi toujours en situation de réussite. Ton cerveau fait ce que tu lui dis. Si tu lui dis « Je suis nul. J’oublie toujours mes mots en anglais quand je veux parler ». Ton cerveau va se dire « Ok, cool, je n’ai pas besoin de retenir ces mots. », ce qui va renforcer l’image que tu es effectivement nul et que tu ne retiens rien. J’oubliais souvent des choses en me disant que je n’avais pas de mémoire jusqu’au jour où j’en ai eu marre et je me suis dit « Je le note mais de toute façon, je m’en rappellerai ». Et depuis, je me rappelle beaucoup mieux ! (Mais mon cerveau n’a pas changé).

Se parler à soi-même

4ème astuce surprenante pour apprendre une langue : se parler à soi-même

Le début de la folie ? Non, se parler à soi-même à de nombreux avantages et c’est une des astuces surprenantes à ne pas négliger !

READ  Parles-tu Globish™ : l’anglais suffisant pour briller en toute situation ?

Comment la pratiquer ?

Tu peux pratiquer cette astuce à tout moment. De préférence seul. Tu peux te parler tout seul dans le métro mais les gens risquent de te regarder un peu bizarrement… Il m’arrive de pratiquer cette technique en allant travailler le matin dans ma voiture. Souvent, je chante mais sinon, je me parle à moi-même en langues étrangères. Ça me permet de pratiquer n’importe quelle langue quand je n’ai pas trop le temps d’avoir une conversation avec un natif. Je m’imagine dans une situation, par exemple, reprenons la situation de la réunion en anglais de tout à l’heure. Je m’imagine entourée de mes collègues et je leur parle et ils me répondent (dans ma tête). Oui, ça peut paraître un peu bizarre dis comme ça. Mais c’est très efficace.

Pourquoi la pratiquer ?

Si tu débutes dans une langue et que tu es un peu stressé à l’idée de parler avec un natif, te parler à toi-même est une bonne alternative. Certes, personne ne va corriger tes erreurs de grammaire ni ta prononciation. Mais l’essentiel est de pratiquer seul ou accompagné ! Ça peut même te donner confiance pour pratiquer avec un correspondant pour la suite. Et puis tout seul, personne n’est là pour te juger et ça peut te permettre de lever des blocages et tes croyances limitantes. Quand tu seras prêt, tu peux même conjuguer cette pratique à l’enregistrement (l’astuce numéro 1).

Développer son intuition

5ème astuce surprenante pour apprendre une langue : développer son intuition

Son intuition… Et là, tu te dis que se parler à soi-même passe encore mais l’intuition, j’ai basculé dans le mystique… Mais c’est pourtant la 5 astuces surprenantes pour apprendre une langue.

Comment la pratiquer ?

Ça peut paraître étrange comme ça. Mais l’intuition peut être utile en langues. Si tu ne connais pas un mot, essaie de le deviner. Ça ne fonctionnera pas à chaque fois mais parfois, tu peux tomber juste et d’autres fois, assez près pour que quelqu’un te comprenne. Quand j’ai fait mon Erasmus en Italie, je ne savais pas comment demander où était la machine à laver. J’ai demandé à la première personne que j’ai croisé où était « la macchina da lavare ». Et elle m’a amené à la laverie. Objectif atteint ! Et je ne sais toujours pas comment on dit une machine à laver en italien… mais je n’aurais jamais peur de demander. 😉

READ  Apprendre une langue : les erreurs à éviter

C’est aussi une technique que j’utilise avec Assimil. Quand je vois un texte pour la première fois, je pars de la traduction et j’essaie de le traduire dans la langue que j’apprends.

Pourquoi la pratiquer ?

Cette technique facilite la mémorisation. Lorsqu’on essaie de se remémorer les choses, que nous les connaissions ou non, le cerveau les retient mieux. Il fait des liens avec ce qu’il connait et essaie de deviner ce qu’il ne connait pas encore. C’est pour ça que plus on apprend de langues étrangères et plus il est facile de les apprendre. Parfois, ce n’est pas vraiment de l’intuition, mais plus ton cerveau va connaitre d’informations et plus il va en ressortir de manière « intuitive » même si tu n’as l’impression de ne pas avoir déjà vu avant cette information.

Faire des pauses

6ème astuce surprenante pour apprendre une langue : faire des pauses

Faire des pauses dans son apprentissage est une autre des 6 astuces surprenantes pour progresser en langues. Ça peut te paraître contre-intuitif d’arrêter de pratiquer pour s’améliorer mais faire des pauses à plusieurs bénéfices.

Comment la pratiquer ?

Rien de plus simple, arrête-toi. Quand tu as l’impression que ton cerveau ne peut plus rien retenir, que tu commences à te lasser de ton apprentissage, que tu satures, stop ! Continuer ne te sert à rien.

Pourquoi la pratiquer ?

Comme un sportif ne peut pas s’entrainer sans accorder à son corps des moments de repos sous peine de fracture, un apprenant ne peut pas se gaver d’informations sans faire une pause sous peine de saturation. Le cerveau a besoin de temps pour assimiler, récupérer et enregistrer les informations. Si tu vas au-delà de tes capacités et que tu en demandes trop à ton cerveau, tu risques même de te dégoûter et d’abandonner. Donc parfois, une petite pause s’impose pour repartir à fond. Assure-toi juste que ce soit des pauses courtes et pas un arrêt définitif ! 😉

Quelle est l’astuce la plus surprenante pour toi ? Laquelle vas-tu essayer ?

Partage-le dans les commentaires !

Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne-toi. See you soon !

About the author 

Pauline

Laisser un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Subscribe to get the latest updates