Comment ne pas mélanger plusieurs langues ?

9 Comments

Comment ne pas mélanger plusieurs langues

Comment ne pas mélanger plusieurs langues ? C’est une question que j’ai dû me poser il y a quelques années quand j’ai appris l’espagnol puis l’italien !

Quand je faisais mes études à l’Université, je suis partie quatre mois en Espagne pour un de mes stages de fin d’études et l’année d’après, je suis partie trois mois en Italie. Je me rappelle la première fois que je suis arrivée dans ma chambre et que j’ai rencontré ma colocataire roumaine en Italie, j’ai commencé à lui parler en italien. Du moins, c’est ce que je pensais. Et là, elle me répond, « je suis désolée, mais je ne comprends pas l’espagnol ! Peut-on parler en italien ou en anglais ? ». J’étais pourtant persuadée de lui parler en italien…

C’est très courant quand on apprend une langue qu’on la confonde avec une autre. C’est notamment très fréquent chez les enfants bilingues. Nous allons voir dans cet article comment faire pour ne pas les mélanger. Je ne vais pas m’intéresser au cas des enfants bilingues, mais uniquement des adultes dans cet article.

Pourquoi confond-on les langues ?

Pourquoi mélanges-tu plusieurs langues

En fait, il y a deux cas possibles. La première est de mélanger des langues qui n’ont rien à voir comme par exemple, l’arabe et le chinois. Ce sont des langues assez éloignées et pourtant lorsqu’on apprend une langue, c’est comme si la nouvelle venait remplacer l’ancienne et effacer la première. Elle n’est pas vraiment effacée, mais si tu as déjà été dans ce cas, tu as peut-être remarqué que c’est plus difficile de trouver tes mots dans une des deux langues et qu’ils te viennent spontanément dans l’autre langue. Parfois, même, sans t’en rendre compte, le mauvais mot est employé.

Le deuxième cas est quand tu apprends des langues de la même famille comme l’espagnol et le portugais, ou encore le néerlandais et l’allemand. Ce sont des langues qui sont très proches au niveau du vocabulaire et de la construction des phrases et il est courant de les mélanger. Mais apprendre deux langues ou plus de la même famille comporte beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients comme je te l’expliquais ici.

Mais alors comment faire pour ne pas les mélanger ?

5 techniques pour ne pas mélanger plusieurs langues

Comment faire pour ne pas mélanger plusieurs langues

N’apprends pas deux langues en même temps

Parfois, les gens se demandent s’ils peuvent apprendre deux langues en même temps. C’est quelque chose que je ne conseille pas. D’abord, apprendre une langue demande du temps et de l’énergie alors deux… De plus, souvent, quand on a envie d’apprendre deux langues, c’est qu’on a envie d’en apprendre une par plaisir (et réelle motivation) et l’autre parfois par obligation (par exemple, pour le travail). Il est donc préférable de faire un choix.

READ  Améliore ta compréhension écrite en… lisant (Partie 3)

De plus, apprendre deux langues en même temps va augmenter le risque de confusion entre les deux langues. Donc évite d’apprendre deux langues en même temps. Choisis celle qui te motive le plus en premier (ou qui te semble la plus facile à apprendre si vraiment tu as du mal à choisir). Une fois que tu auras atteint le niveau que tu souhaites dans cette langue, tu peux commencer à apprendre la deuxième. C’est mieux de se concentrer sur une seule langue à la fois.

Apprends les deux langues en même temps

Euh, quoi ? Mais tu viens de dire exactement le contraire avant… Oui, je m’explique. En fait, avant d’apprendre une deuxième langue, il est préférable que tu atteignes un niveau courant dans la première. Disons que tu apprends l’espagnol, il faut que tu atteignes un niveau courant (environ le niveau B2) avant d’apprendre le portugais. Et lorsque tu apprends le portugais, il faut que tu continues à entretenir ton espagnol.

Avec un niveau B2 (courant), tu peux te faire plaisir et ne plus passer de temps à « étudier » la langue. Tu peux en profiter pour regarder des films ou des séries en espagnol, lire des livres qui t’intéressent, faire tes recherches sur Google en espagnol, écouter des chansons, avoir des conversations avec des natifs, etc. Ça te permet de toujours garder un contact avec la langue. Utilise-la dans ta vie de tous les jours. Tu n’as plus vraiment besoin de l’apprendre, elle fait partie de ta vie.

Si tu mets la première langue de côté, comme je te l’ai dit plus haut, la deuxième langue risque de réécrire en quelque sorte sur la première. On n’oublie pas une langue qu’on a apprise (c’est comme le vélo), mais pour ne pas perdre son niveau, il faut la pratiquer et la réactiver de temps à autre ! Tu peux même, en apprenant le portugais, te demander « Comment est-ce que je dirais ça en espagnol ? ».

READ  La clé pour tenir tes bonnes résolutions en langues étrangères

Apprends à parler plusieurs langues « au même moment »

S’il est déjà difficile de parler plusieurs langues à des moments différents, il est encore plus difficile de switcher entre des langues au même moment (par exemple lors d’une même soirée). Mais c’est une compétence et comme toutes les compétences, ça s’apprend. Et c’est une technique qui va également t’aider à ne pas mélanger les langues. Imagine-toi à une soirée dans un bar en Espagne entouré d’étrangers. Tu es en train d’avoir une conversation en anglais avec une personne quand arrive le serveur qui te demande (en espagnol) ce que tu veux commander. Et là, tu vois arriver des amis portugais et hop, tu changes à nouveau de langue.

Si tu ne parles pas encore autant de langues ou que tu n’as pas l’occasion de te retrouver dans un bar à l’étranger pour pouvoir pratiquer, tu peux créer toi-même ces moments d’immersion. Dans la ville où j’ai fait mes études, il y avait des groupes de polyglottes et des rencontres entre étrangers régulièrement. C’est une bonne occasion de pratiquer. Tu peux aussi t’imaginer avoir des conversations dans ta tête. Oui, ça peut paraitre un peu fou, mais après tout, tu es seul dans ta tête, personne ne va te juger. Et si vous êtes plusieurs, assure-toi au moins d’être celui qui commande ! Tu peux aussi pratiquer dans une langue et essayer de reproduire ce que tu viens de dire dans une autre langue. Toutes ces astuces t’aident à apprendre à passer d’une langue à une autre plus facilement.

Imagine-toi dans la peau d’un natif

Pour pouvoir ne pas mélanger plusieurs langues, il faut pouvoir les séparer. Il faut, en quelque sorte, que tu les classes ou les ranges dans ta tête dans des endroits différents et que tu les traites comme deux langues différentes (même si elles se ressemblent).

Pour éviter de mélanger des langues, certains polyglottes s’imaginent dans la peau d’un natif. Tu peux copier les gestes, les intonations, la façon de bouger, de parler, etc. Attention à ne pas tomber dans la caricature. Mais si je m’imagine comme une Espagnole, lorsque je vais vouloir prononcer un mot en italien, ça va me sembler bizarre, comme inapproprié.

READ  5 choses simples à mettre en place pour conserver ta motivation

Une autre technique est de t’imaginer dans un lieu où la langue est parlée. Cette technique n’a pas été prouvée scientifiquement, mais elle marche pour certaines personnes. Il faut que tu ajoutes des détails à ce lieu et c’est plus facile si c’est un lieu que tu connais déjà. Par exemple, rappelle-toi des odeurs, des couleurs, des sons, de l’ambiance, sens la chaleur ou le froid, etc. Plus tes sens seront développés et plus il sera facile de te projeter.

Apprends des phrases plutôt que des mots

Il est préférable d’apprendre des phrases plutôt que des mots. Lorsque tu prononces une phrase dans une langue, le plus courant est de remplacer un mot par un autre dans une autre langue. Mais si tu apprends directement une phrase ou un groupe de mots, ça va te faire bizarre de changer un mot par un autre. Par exemple, il est plus simple d’apprendre directement « Ich spreche Deutsch » (je parle allemand) que se dire que « spreche » signifie « parle » en français. Du coup, tu évites les mélanges tels que « Ich spreek Deutsch », un mix entre le néerlandais et l’allemand.

Ce n’est pas grave de faire des erreurs

C’est bien d’avoir conscience qu’il est possible de mélanger deux langues ou même de te rendre compte que tu le fais déjà et ce n’est pas grave… Il faut lâcher prise même si c’est difficile ! Aucun natif ne t’en voudra si tu n’as pas employé le bon mot. Au pire, s’il n’a pas compris, il te fera répéter ou te demandera de changer de mot. Et s’il te comprend, il pourra te donner le bon mot dans sa langue ou même continuer la conversation comme si de rien n’était. Même les plus grands polyglottes mélangent parfois les mots !

« Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais ». Xavier Dolan

Apprendre une langue demande du temps, il faut être patient. Peut-être que tu vas confondre deux langues ou plus, et alors ? Plus tu vas progresser dans ces langues, et plus il te sera facile de faire la distinction entre ces langues. Alors pratique, pratique, pratique et profite !

About the author 

Pauline

Laisser un commentaire

  1. Merci Paulien pour vos conseils. Je retiens particulièrement celui de d’apprendre des phrases plutôt que des mots. Je confonds tellement l’espagnol et l’italien, du coup je vais beaucoup m’aider de vos conseils

  2. Très bon article. J’ai tendance à parler franglais, lorsque je ne connais pas le mot en anglais. Merci pour vos conseils, en particulier ce n’est pas grave de faire des erreurs, je suis d’accord 👍

  3. Très bon article. J’ai tendance à parler franglais, lorsque je ne connais pas le mot en anglais. Merci pour vos conseils, en particulier, ce n’est pas grave de faire des erreurs, je suis d’accord 👍

  4. Gracias für diese blog post ! De mon côté, j’aime bien mélanger les langues. C’est comme si j’habitais dans la tour de Babel… Ma fille de 15 ans jongle avec 6 langues : breton, français, anglais, allemand, espagnol et valencien !

  5. Merci pour cet article très intéressant! Je crois que je me souviendrai toute ma vie de cette évaluation que j’avais faite en anglais alors que j’étais au collège et où j’avais écris en anglais, espagnol et même…latin! Je n’étais vraiment pas réveillé ce jour-là! Mais c’est vrai que parfois, certains mots viennent plus facilement dans une langue que dans une autre, de temps en temps, il m’arrive même de trouver le mot anglais avant de trouver le mot français qui est pourtant ma langue maternelle!

  6. Bonjour Pauline !
    J’ai lu ton article avec intérêt et je suis d’accord avec toi pour dire qu’il est préférable d’apprendre des phrases entières plutôt que des mots isolés. J’irais même plus loin en disant qu’il est préférable d’apprendre les mots uniquement dans leur contexte et jamais de manière isolée.

    Je n’ai pas toujours pensé de cette manière, mais je me rends compte que mon approche de l’apprentissage des langues a changé au fil des ans, et maintenant que je parle une dizaine de langues (dont six à un niveau compris entre B2 et C2), j’ai une toute autre idée de l’apprentissage des langues que lorsque j’ai suivi mes premiers cours de langues étrangères à l’école !

    Le problème que tu soulèves, à savoir que l’on ne trouve que les mots que l’on cherche dans une autre langue que celle que l’on veut parler, est lié, d’après mon expérience, au fait que l’on a commencé à apprendre des mots dans ces langues à partir de traductions de la langue primaire (ou maternelle), ce qui correspond toujours aux méthodes courantes d’apprentissage des langues étrangères, mais qui a toujours quelque chose d’artificiel et devient facilement un handicap au fur et à mesure que l’on progresse, si l’on ne peut pas s’en débarrasser avant.

    C’est là toute la différence entre l’apprentissage d’une « langue étrangère » et l’apprentissage d’une « langue seconde » (ou tertiaire, etc.).

    J’ai essayé d’en tenir compte dans mon blog sur l’apprentissage de l’allemand (www.trau-dich-deutsch.com) et sur mon canal Telegram avec des petits exercices quotidiens dans lesquels j’évite autant que possible de donner des explications dans une autre langue que celle que j’essaie de faire apprendre à ceux qui veulent l’apprendre.

  7. Je suis actuellement en train de faire un tour d’Europe et je cherche à apprendre au moins des bases dans chaque langue des pays traversés. Je me suis rendue compte du soucis en passant de l’Espagne au Portugal.
    Merci pour tes bons conseils que je vais suivre au mieux pour la suite du voyage 🙂

  8. Effectivement tout un défi lorsqu’à table nous avons des convives francophones et anglophones. À la fin de la soirée, on pense répondre en français mais on articule en anglais !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
Subscribe to get the latest updates