Écoute active versus Écoute passive

6 Comments

Ecoute active versus Ecoute passive

Si en communication ou dans la plupart des domaines, l’écoute active est essentielle, l’écoute passive peut aussi se révéler bénéfique pour l’apprentissage des langues. Quelle est la différence entre l’écoute active et l’écoute passive ? Quels sont leurs bénéfices ? Comment et à quel moment les pratiquer lors de l’apprentissage d’une langue ?

Écoute active et écoute passive

Lors de l’apprentissage d’une langue, écouter régulièrement la langue qu’on apprend est important. Tu peux, par exemple, regarder des films ou des séries, écouter la radio ou des podcasts. Tu peux aussi regarder des vidéos sur Youtube ou écouter de la musique. Et tout cela, tu peux le faire de manière active ou passive.
L’écoute active consiste à porter ton attention véritablement sur la personne qui parle et ses paroles. Tu te concentres vraiment pour comprendre ce qui est dit.
L’écoute passive consiste à écouter sans vraiment prêter attention. Tu écoutes distraitement sans vraiment te concentrer sur ce que tu entends et sans chercher à en comprendre le sens.

Pratiquer l’écoute active

L’écoute active ne se pratique pas n’importe où. Pour avoir une écoute active, il va falloir trouver un endroit calme où tu vas pouvoir te concentrer, écrire, réfléchir et chercher. L’écoute active est bénéfique, car tu vas activer ton cerveau. Il va se mettre en mode travail. Il va être réellement actif, pour comprendre ce qui est dit.
Pour pratiquer l’écoute active, choisis un audio (vidéo, podcast, chanson, etc.) si possible de ton niveau ou juste au-dessus (débutant, intermédiaire ou avancé). Une fois que tu l’as choisi, écoute en prenant des notes. Cherche à comprendre vraiment ce qui est dit. Si tu ne comprends pas un mot, ce n’est pas grave. Continue si tu comprends le sens global de la phrase. Si vraiment ne pas comprendre ce mot gêne ta compréhension ou que ce mot revient régulièrement dans le texte, note-le, cherche sa signification ou sa traduction. Tu peux revenir écouter une partie de texte que tu as mal compris.

LIRE  Peut-on apprendre l’anglais avec Duolingo ?

Pratiquer l’écoute passive

L’écoute passive peut se pratiquer (presque) n’importe où et n’importe quand. Tu peux même faire une autre activité en même temps. Tu pratiques même sûrement déjà l’écoute passive sans t’en rendre compte. Quand, par exemple, tu écoutes de la musique en anglais dans ta voiture, tu pratiques l’écoute passive. Ou alors, quand le soir, tu décides de regarder un film en VOSTFR.
L’écoute passive est plutôt simple à mettre en place. Dès que tu en as l’occasion, mets la langue que tu veux pratiquer en fond sonore, soit en cuisinant avec la radio en italien, soit en conduisant en écoutant de la musique espagnole. Tu peux mettre des podcasts en te brossant les dents juste pour avoir la mélodie de la langue en fond sonore. Mais à quoi ça sert ? L’écoute passive va être bénéfique pour ton apprentissage, car elle va te permettre d’habituer ton oreille et ton cerveau à la langue, à sa mélodie et à ses sons différents. Il est important de s’immerger le plus souvent possible dans la langue.

Alors écoute active ou écoute passive ?

Dans la vie, comme dans l’apprentissage d’une langue, tout est une question d’équilibre. Pour l’écoute, c’est la même chose. On a souvent tendance à favoriser l’écoute passive au détriment de l’écoute active, car elle est plus simple et demande moins d’effort. C’est quand même plus « cool » de regarder un film en VO tranquille dans son canap’ plutôt que de le faire papier et stylo à la main en faisant des pauses sur ce qu’on a pas compris. Oui mais l’écoute passive seule ne va pas te permettre de progresser. C’est pourquoi il est important d’accorder du temps dans ta pratique de la langue à l’écoute active. Mais alors, pourquoi ne pas laisser tomber l’écoute passive ? D’abord, parce que, comme nous l’avons vu, l’apprentissage passif a des bénéfices. Il permet de s’immerger facilement et régulièrement dans la langue. Il permet au cerveau de s’habituer à la langue et à ses sons, son rythme… L’apprentissage actif est aussi plutôt fatigant pour le cerveau. Trop d’écoute active va saturer ton cerveau et potentiellement te dégoûter de la langue, car lorsque tu es actif, même en choisissant des audios qui nous motivent, tu es moins dans une activité plaisir.
La bonne dose est un équilibre entre les deux. À doser en fonction du temps que tu as à consacrer à chacun.

LIRE  16 ressources gratuites pour apprendre une langue

Comment rajouter de l’écoute passive dans ta journée

D’abord, regarde comment s’organise ta journée, quelles sont les activités que tu pratiques et à quel moment. Par exemple :
Je me lève à …..h et je….
Puis je prends mon petit-déjeuner à …..h pendant …..min.
Si tu ne fais rien en prenant ton petit-déjeuner (pas de lecture ou de télé ou de scroll sur ton téléphone) alors place de l’écoute passive à ce moment-là. Et si tu as déjà une activité, vois si tu ne peux pas la remplacer par une écoute passive de la langue que tu apprends. Ensuite, si tu prends les transports en commun ou que tu es en voiture pendant ton trajet jusqu’au travail ou à l’école (lycée, université, etc.), mets de la musique ou un podcast. Et le soir, regarde une série ou un film en VO.

Comment rajouter de l’écoute active dans ta journée

Si tu as détaillé ton emploi du temps, regarde où tu peux réserver un moment rien qu’à toi au calme pour pratiquer l’écoute active. Personnellement, dans mon emploi de temps salarié/maman, les moments les plus favorables sont le matin avant que ma fille se lève ou le soir après l’avoir couchée. Tu peux aussi voir avec ton ou ta conjointe pour qu’il s’occupe des enfants un soir si tu en as et profiter de ce moment en écoute active. Tu peux aussi changer ta pratique passive en pratique active en conservant ta série du soir mais cette fois, sans sous-titres et en te consacrant sur ce qui est dit quitte à revenir en arrière, écouter plusieurs fois le même passage, t’arrêter sur des mots que tu ne comprends pas, etc.

LIRE  Español en 5 minutos : Ser ou Estar

N’oublie pas de pratiquer l’écoute passive et l’écoute active. Ces deux types d’écoute bien que différentes sont toutes les deux bénéfiques pour ton apprentissage. Il faut juste les pratiquer de manière équilibrée !

Si tu aimes cet article, commente, like, partage et abonne-toi. See you soon !

À propos de l'auteur

Pauline

  • C’est vrai que lorsque je regardais des séries en VOSTFR, j’arrivais bien à retenir certains mots et surtout l’accent de la langue. Puis j’ai arrêté de regarder :-(. Mais pour l’apprentissage de l’anglais je vais me lancer dans les films que je connais par coeur et les regarder en VO sans sous titre. Pour voir ce que ça donne 🙂

    • Regarder les films qu’on connaît par coeur en VO est une bonne idée. Sinon, c’est possible avec les séries en mettant les sous-titres en français, puis dans la langue de la série et enfin sans sous-titre quand on s’est habitué à la langue et l’accent. Ça permet d’y aller progressivement avec du contenu inconnu.

  • Merci pour votre article très intéressant. J’aime beaucoup cette thématique. L’écoute passive permet en effet de familiariser avec les sons de la langue. Mais il est en effet important de faire également de l’écoute active pour progresser en langue. D’où l’importance, comme vous l’avez bien précisé, d’intégrer dans son quotidien ces 2 façons.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >

    Veux-tu recevoir le guide pour apprendre à maîtriser les verbes et les temps en anglais en 15 min par jour pendant 30 jours ?